Table des huit états d'un circuit :


L'outil pour nos ouvrages

La recherche des huit mailles nous permet maintenant
de développer chaque Fonctions d'un circuit ; de les nommer ; de les interpréter verbalement ; de placer les forces et d'articuler, avec logique, les états.
Ces états définissent alors, les différentes Mailles dans tout circuit.

Le tableau ci-dessous, est non seulement le résumé des études vues jusqu'à présent, mais c'est surtout l'outil principal qui va nous habiliter :
à dévoiler l'ordonnance de toute étude,
à ordonner tout système,
à planifier toute création.


Table d'un circuit

 
C
I
R
C
U
I
T

- FONCTIONS [les 3 P.] -

Z : acte de production, Y : acte de protection, X : acte de promotion,
par vecteurs de Situations, par vecteurs de Forces, par vecteurs d'Actions,
(Applications). (Réalités). (Propriétés).

 
A
R
C
H
I
T
E
C
T
U
R
E
 

accolade bleu Z=0 : les motifs,
venir,
(0,y,x) : Supports.
accolade verte et Y=0 : Force de localisation,
à avoir,
(00,x) : Capitaux.
accolade rouge et X=0 : ? Soit poser (activer) ;
(000) : dû aux agents locaux ;
les Capteurs des influences de l'Environnement.
et X=1 : quand ? Soit entrer (sortir) ;
(001) : dû aux agents des destins ;
les Adaptateurs requis pour la Trame.
et Y=1 : Force de potentiel,
à être,
(01,x) : Offres.
accolade rouge et X=0 : autour de quoi ? Soit entourer (opter) ;
(011) : dû aux agents circonstanciels ;
les Préparateurs d'épreuve due au Carcan.
et X=1 : pourquoi ? Soit amener (mener) ;
(010) : dû aux agents causaux ;
les Promoteurs des Exigences.
Z=1 : les finalités,
aller,
(1,y,x) : Prestataires.
accolade verte et Y=0 : Force de transformation,
à donner,
(10,x) : Évolutions.
accolade rouge et X=0 : avec quoi ? Soit aider (servir) ;
(100) : dû aux agents compagnons ;
les Serviteurs par rapport aux Tuteurs.
et X=1 : comment ? Soit calculer (traiter) ;
(101) : dû aux agents de mutations ;
les Praticiens en fonction des Procédés.
et Y=1 : Force de maintenance,
à fixer,
(11,x) : Gains.
accolade rouge et X=0 : dans quels buts ? Soit vouloir (régler) ;
(110) : dû aux agents de buts ;
les Contrôleurs par rapport aux Desseins.
et X=1 : de telle sorte que ? Soit obtenir (tenir) ;
(111) : dû aux agents de conséquences ;
les Gestionnaires des Bénéfices.


Les Premiers Verbes :

Les états verbaux s'emboitent telles des poupées russes. Chaque verbe primordial décrit un état général ou une action globale.
Cette généralité s'affine de la polarité " motifs - finalités ", vers les mailles ; en passant par les quatre forces.

Les verbes primordiaux sont généralistes ou globaux. Ils peuvent être remplacés suivant le type spécifique de circuit, par des verbes plus précis. De même pour les différents états.
Les verbes primordiaux, les fonctions, les états, tous résultent des huit questions à se poser dans toute étude.
Pour les premiers verbes, à l'aide de cet outil, trouvons la matrice génésique ! Et en premier, définissons leurs "3P".


Les 3 P. :

La trinité génésique - Promotion, Protection, Production - des fonctions, résulte de l'architecture des circuits.
Ce sont les " 3 P. ", ils nous seront très utiles pour la mise en place du Plan d'un gouvernement précédé de l'étude de l'entreprise.

On retrouve les 3P. dans les mailles.
Vue que Z = Production ; lorsque (ZYX) = (1nn), c'est alors une des mailles de production.
De même pour Y = Protection ; lorsque (ZYX) = (n1n), c'est alors une des mailles de Protection.
De même pour X = Promotion ; lorsque (ZYX) = (nn1), c'est alors une des mailles de promotion.


Interprétation :


a) La Triade :


Chaque maille est représentée par une triade numérique sous forme de (Z,Y,X).

Elle correspond à nôtre trinité génésique. X = Promotion, Y = protection, Z= Production. X est un vecteur d'action, Y un vecteur de force et Z un vecteur de situation.



a) Les Forces :


La combinaison (Z,Y) aboutit aux quatre forces d'un circuit ; X étant alors leur polarité. 0 pour les ressources et 1 pour les actants ; nous retrouvons le Inn et Yang des taoïstes. Ils permettent la nomination, en verbes circonstanciels, de chaque maille. Et donc, de définir leur état, puis leur fonction propre.

Si Z=0 et Y=0, ce sont des scènes caractérisées par l'AVOIR. Elles localisent, ce sont des Capitaux.
. Si Z=0 et Y=1, ce sont des potentiels caractérisés dans l'ÊTRE. Ils émettent, ce sont des Offres.
. Si Z=1 et Y=0, ce sont des transformations caractérisées par le DONNER. Elles changent, ce sont des Évolutions.
. Si Z=1 et Y=1, ce sont des maintenances caractérisées dans le FIXER. Elles résultent, ce sont des Effets


Résultat :

Le circuit repose ainsi, sur une architecture binaire d'ordre huit.
Celle-ci est soumise à la triade fonctionnelle [les 3P]. Elle aboutit à différents états ; chacun définit une des huit mailles du circuit.

Les mailles de valeur 0 sont des potentiels, de valeur 1 sont des événements.
Pour rappel ; lorsqu'un circuit traite d'une MODÉLISATION c'est une Matrice,
d'une RÉALITÉ c'est un Fleuve,
d'un DÉVELOPPEMENT c'est un Plan.

Avant d'aborder les mailles avec un bel exemple, les quadriques ;

il existe un autre ordonnancement, par SYMÉTRIE D'OPPOSÉES.

De Circum HUTI, le 08/02/2008, mdf le .